conduite de nuit

L’Association SECUROUTE demande au gouvernement de lever la suspension de la mesure d’interdiction des voyages de nuit par car et autobus

La conduite de nuit est plus dangereuse car :

  1. La visibilité réduite: l’oeil humain est mal adapté a la conduite de nuit ( éblouissement, mauvaise appréciation des distances, rétrécissement du champ de vision…)
  2. La fatigue: la nuit notre vigilance, nos réflexes diminuent beaucoup et le risque de somnolence ou sommeil augmente
  3. L’alcool qui se consomme d’avantage en fin de journée
  4. La vitesse, car le trafic plus fluide les routes dégagées incitent les automobilistes a accélérer

En 2010 au Cameroun les statistiques faisaient état d’environ 28% des accidents dans la nuit pour environ 43% des victimes enregistrées… Quand on sait que le trafic la nuit est estimé à environ 10 a 20% du trafic global.

Sans oublier un facteur non négligeable, la prise en charge des accidentés de nuit (secours+évacuation du lieu de l’accident+prise en charge aux urgences) est bien plus difficile de nuit que de jour. D’après des statistiques de 2017 … On 50% de chances en plus de décéder des suites de ses blessures lors d’un accident de la route survenu la nuit que le jour.

En rappel en 2011 , le gouvernement avait interdit les voyage de nuit par car et autobus. La mise en œuvre de cette disposition a reçu la désapprobation des syndicats des transports dans la mesure où elle n’était pas assortie d’une période transitoire et d’un campagne de sensibilisation en amont.

Scroll to top