sécurité routière au Cameroun

Vers la création d’un organe autonome en charge de la coordination de la sécurité routière au Cameroun

Dans le cadre de la campagne mondiale CommitToAct, le Réseau de Parlementaires Camerounais pour la Sécurité a organisé avec l’appui technique de l’Association SECUROUTE, une table ronde ce Lundi 9 Décembre 2019 sous le thème “Leadership et Sécurité Routière” a l’hémicycle du Palais des verres de Yaoundé.

L’objectif de cette table ronde était d’alerter l’opinion publique sur le déficit en matière de leadership dans la sécurité routière au Cameroun et surtout d’orienter les actions des pouvoirs publiques vers la création d’un organe indépendant en charge des questions de sécurité routière.

Avec la présence des deux chambres de l’Assemblée, les pouvoirs publiques représentés par le Ministre des Transports, les partenaires internationaux notamment l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), SECUROUTE pour la société civile, sous la Présidence du président de l’Assemblée Nationale.

Le président du Réseau des Parlementaires pour la sécurité routière au Cameroun, Hon. Ibrahim Aboubakar, a salué et félicité les efforts des pouvoirs publics, des acteurs privés, de la société civile et des partenaires internationaux, pour leurs actions en faveur de la sécurité routière au Cameroun pour sauver des vies. Il précisera entre autres que :

Les députés et les Sénateurs vont accompagner le gouvernement dans la lutte contre les accidents de la route

Devant un auditoire attentif, le président exécutif de l’association SECUROUTE, Martial Missimikim prendra la parole pour présenter l’impact du leadership dans l’urgence de mettre en place un organe indépendant en charge de la sécurité comme cela se fait dans d’autres pays. Cet organe permettra au Cameroun de mieux synchroniser ses efforts pour réduire le nombre des accidents sur nos routes et aussi permettra d’atteindre les Objectifs de Développement Durable fixés par les Nations Unies. Encore plus important, un tel organe en charge de la sécurité routière aura la responsabilité de la gestion et l’analyse des données des accidents de la voie publique, qui débouchera sur des solutions concrètes et efficientes pour sauver des vies sur les routes du Cameroun.

Martial Missimikim

Cette démarche de Martial Missimikim pour la création d’un organe en charge de la sécurité routière au Cameroun sera également suivie et appuyée par les interventions du Ministre des Transports, Ngalle Bibehe, et le représentant de l’OMS au Cameroun.

Ngalle Bibehe, Ministre des Transports au Cameroun
Représentant de l’OMS au Cameroun

Dans cet élan, le Parlement par la voix du président de l’Assemblée Nationale s’est engagé à travailler de concert avec toutes les parties prenantes pour aboutir à la création d’un Établissement Publique Administratif qui s’occupera également de la recherche des financements pérennes , la recherche, et intensifiera les campagnes d’éducation sur la sécurité routière.

La Table ronde s’est achevée avec la signature par les participants, de la charte mondiale des Législateurs pour la sécurité routière.

Contact

Cyrille Dibamou
Chargé de la communication
E-mail : securoute@securouteafrica.org
Web : www.securouteafrica.org

Scroll to top