SECUROUTE AFRICA sensibilise les parlementaires Camerounais aux enjeux des objectifs globaux de la sécurité routière 2021-2030

Atelier Assemblée Nationale

Dans le cadre de la Décennie d’actions des Nations Unies 2021-2030 et en prélude de la semaine de la sécurité routière des Nations Unies en mai 2021axée sur la limitation de vitesse à 30km/h, les parlementaires du Cameroun réunis dans le Réseau des Législateurs Camerounais pour la Sécurité Routière ont participé à un atelier de formation à la sécurité routière.

Atelier Assemblée Nationale
Parlementaires à l’atelier de formation à l’Assemblée Nationale. Au centre, le président du Réseau des Législateurs Camerounais pour la sécurité routière, à sa gauche, le Vice-président du SENAT. Credit photo: SECUROUTE

Ledit atelier, présidé par le Vice-président du SENAT, membre du Réseau et représentant le Très Honorable Président de l’Assemblée Nationale (PAN), accompagné par le président du Réseau, a permis aux législateurs de toucher du doigt tous les aspects liés à la sécurité routière pour des routes plus sûres.

Atelier Assemblée Nationale, animateurs
Animateurs à l’atelier de formation à l’Assemblée Nationale. Credit photo: SECUROUTE

Dans son discours introductif, le président du Réseau, Hon. Malomba Esembe, a remis au goût du jour l’importance pour tous d’avoir des routes plus sûres, et de profiter de cette décennie d’actions 2021-2030 des Nations Unies pour la Sécurité Routière, pour apporter plus de sécurité sur nos routes et favoriser la limitation de vitesse à 30km/h.

L’Honorable Malomba Esembe a rappelé également le rôle du Réseau et de ses membres, qui est celui d’apporter et favoriser la législation sur la sécurité routière pour améliorer la sécurité routière au Cameroun.

dibamou securoute africa
Dibamou Cyrille au milieu

L’Association SECUROUTE par ailleurs secrétariat technique du Réseau, a préparé l’organisation de cet atelier en y intégrant les nouveaux objectifs de la sécurité routière.

Six (06) thèmes ont meublé l’atelier de formation :

  • Mme TASSI Benile, Secrétaire Général de l’Association des experts de Sécurité Routière du Cameroun a présenté les fondamentaux de la sécurité routière
  • L’organisation de la sécurité routière dans le monde et en Afrique a été présentée par Martial Missimikim, Directeur Exécutif de SECUROUTE
  • Les intervenants et leur rôle dans la sécurité routière a fait l’objet du troisième exposé, présenté par Essomba Etoundi Antoine Lucien, Secrétaire Permanent du CONAROUTE (Conseil National pour la Sécurité Routière)
  • Le Directeur des Transports Routiers au ministère des Transports, Divine Mbamone Nkendong, a présenté la stratégie nationale de sécurité routière
  • La prise en charge des victimes des accidents de la route a retenu l’attention des participants, dans le cinquième exposé présenté par le Directeur du POOL-TPV Cameroun (ASAC), Aaron LEMB
  • Le dernier exposé portait sur la sécurité routière des infrastructures, présenté par Njontu Maurice, point focal sécurité routière à la Cellule BAD/BM au ministère des Travaux Publics.
Martial Missimikim présente son exposé
Martial Missimikim présente son exposé

Martial Missimikim est revenu sur le rôle de chaque acteur de la chaîne dans la sécurité routière pour contribuer à l’amélioration de la sécurité routière au Cameroun et atteindre les 12 objectifs globaux de la sécurité routière avec en droite ligne, la limitation de vitesse à 30Km/h.

CommitTAct de Martial Missimikim

Cet atelier s’inscrivait dans les préparatoires de la semaine mondiale des Nations Unies pour la Sécurité Routière du 17 au 23 mai 2021 et la Campagne CommitToAct soutenue par Global Alliance for road safety.

Scroll to top