La gestion du parc ou de la flotte automobile

La gestion du parc de véhicules est un métier de la logistique qui, essentiellement, est en charge la gestion administrative (documents des véhicules), logistique (disponibilité, gestion des capacités de transport, adaptabilité…) et technique (Achat de prestation de maintenance ou de transport) des véhicules d’une entreprise.

A- Comprendre la gestion du parc automobile

Activités : logistique des transports

C’est une activité qui se pratique pour tous les modes de transports. En transport maritime (gestion de la flotte des navires) ; en transport aérien (gestion de la flotte des aéronefs) ; en transport ferroviaire (gestion des voitures pour passagers, des wagons pour marchandise, des UTI-Unité de Transport Intermodal…) ; en transport routier (gestion des véhicules pour le transport de personnes et véhicules pour le transport de marchandises).

La gestion de parc automobile se pratique dans les services « Production ou exploitation » des compagnies de transport et de location de voitures, dans les services « généraux » ou « logistiques » des entreprises industrielles ou commerciales. Les services généraux gèrent le parc de véhicules affectés au transport du personnel de l’entreprise (véhicules utilitaires). Dans les services logistiques, on gère essentiellement le parc de véhicules destinés au transport des marchandises et les engins de manutention. Dans tous les cas, le parc de véhicules géré peut être interne ou externe à l’entreprise.

Quelque soit le type d’entreprise ou le mode de transport, la gestion du parc automobile intègre les mêmes activités et responsabilités. Son but est d’optimiser les coûts logistiques, de planifier l’emploi des véhicules de transport et engins de manutention, de garantir la disponibilité de ces derniers pour d’éventuels besoins logistiques ou de transport (mise en œuvre des contrôles techniques, mise à jour des documents de bords, suivi des chauffeurs, gestion des stocks de carburant et des pièces de rechanges)…

B - Les 5 facteurs de la gestion du parc automobile

La gestion du parc automobile est une composante de la SCM (Supply Chain Management) ou GCL (en français Gestion de la Chaîne Logistique). Théoriquement, elle peut être découpée en 5 facteurs : La marchandise, l’espace géographique, le véhicule , les ressources humaines,  la technologie.

  1. La marchandise.

La marchandise influence le choix des moyens de transport et de manutention. Il est important d’avoir au préalable une information juste sur le type d’emballage ou le conditionnement des UL (Unités Logistiques) et des UM (Unités de Manutention). Informations qui plus tard servent à renseigner les documents de transport, permettent d’anticiper sur la nature des moyens matériels à mobiliser au lieu du chargement et au lieu du déchargement des marchandises.

Eléments clés :

Respect du dimensionnement du véhicule
Optimisation du chargement
Respect des contraintes liées aux moyens de manutention à mobiliser
Respect des conditions de transport (emballage, protection, sécurité …)

  1. L’espace géographique

L’espace géographique influence outre le choix des moyens, mais aussi l’organisation de l’opération de transport. Pour chaque opération de transport, il est essentiel de définir le lieu de départ, le lieu d’arrivée et les principaux point d’escales qui ensembles constituent l’itinéraire. L’organisateur de l’opération de transport peut ainsi recenser les lieux de prélèvements et de livraisons successifs des marchandises tout au long de son itinéraire et déterminer le chemin optimal.

La détermination de l'itinéraire permet d'évaluer les moyens de manutention nécessaires et disponibles à chaque point de rupture de charge.L’itinéraire choisit sert à prévoir le nombre de barrières de contrôle, le nombre de péage routier, les points de pesage routier et d’intégrer ces éléments dans le cahier de charge du chauffeur.

L’espace géographique enfin permet de prendre aussi en considération l’état des routes, le relief, le climat, les mœurs de populations qui influencent chacun à sa manière le choix du véhicule et le choix des horaires dans le planning. Ex. ETD (estimated time of departure) et ETA (estimated time of arrival) en fonction des heures de travail dans la région

  1. Le véhicule de transport

La marchandise à transporter et l’itinéraire du transport permettent de faire un premier choix du type de véhicule de transport. Trois autres contraintes vont permettre de finaliser et de valider ce choix. Il s’agit de contraintes techniques, contraintes administratives, contraintes logistiques.

Les contraintes technique se rapportent à :

  • La pneumatique (état des roues et présence de roues de secours)
  • La signalisation lumineuse
  • La signalisation sonore
  • La présence à bord du matériel de sécurité (triangle de sécurité, extincteurs, ARI …)
  • La présence du matériel de premiers secours

Ce sont là quelques uns des éléments techniques sur lesquels on peut facilement effectuer un contrôle. Cependant, la présence de la «  visite technique » valide est une preuve du bon état de marche du véhicule. C’est le document administratif qui atteste que le véhicule est apte à la circulation.

Les contraintes administratives

  • Les documents du véhicule ;
  • Le marquage et l’étiquetage de l’automobile ;
  • Les documents du chauffeur ;
  • Les documents de la marchandise.

Les contraintes logistiques :

  • L’avitaillement du véhicule

Ceci sous entend aussi l’intégration d’une gestion des stocks de consommables au responsabilités du gestionnaire du parc automobile.

  1. Les ressources humaines

Le personnel affecté à un système de gestion du parc automobile est varié. Outre les chauffeurs, il existe généralement une équipe de mécaniciens, les HTM (Hommes Tout Main) et le personnel administratif.

  1. La technologie

Il est devenu difficile de dissocier gestion logistique, optimisation et technologie. La gestion du parc automobile utilise les logiciels de type TMS ( Transport Management System) ou SGT (en français Système de Gestion du Transport).

Les principales fonctionnalités :

  • Gestion des stocks de consommables et de pièces de rechange
  • Gestion des ressources humaines (horaires de travail/repos)
  • Gestion de la maintenance
  • Planification des livraisons
  • Gestion des transports (traçabilité, documents de transport)

C - Les responsabilités du gestionnaire de parc automobile

  • Essentiellement administratives ;
  • Réception des marchandises à transporter ;
  • Planification du transport ;
  • Emission des ordres de missions ;
  • Gestion des heures de travail (pointage des chauffeurs)
  • Emission des notes de frais pour le chauffeur ;
  • Emission des documents de transport ;
  • Contrôle, suivi et actualisation des documents des véhicules et des documents des chauffeurs ;
  • Suivi du contrôle technique des véhicules ;
  • Gestion des entrées et sorties des véhicules ;
  • Tracking (gestion de la traçabilité) des véhicules sur le terrain ;
  • Contrôle des processus de gestion informatique de l’information
  • Etc.
Scroll to top