GPS et localisation automatique de véhicules

Pour des raisons d’efficacité, de sécurité de la chaîne logistique, les marchandises acheminées sont tracées durant tout leur parcours. Ces différents systèmes de traçabilité employés pour le suivi des véhicules de transport et des marchandises transportées facilitent en même temps la collecte de données diverses, et le partage de ces dernières sur l’ensemble du réseau logistique, grâce aux systèmes EDI (Echange de données informatisées).

A- Le GPS : système de positionnement global

Selon le lien de communication utilisé, les systèmes de traçabilité se décline de nos jours en systèmes à codes (code barre, code matriciel…), réseaux de cellulaires, identification par radiofréquence et la navigation par satellite (le GPS).

A1- Fonctionnement du GPS « Global Positioning System ».

Considéré comme la pointe en la matière, le GPS est un système de traçabilité composé de trois éléments essentiels:

  • Un boîtier équipé d’un module GPS
  • Un logiciel de pistage
  • Un lien de communication par satellite

Vingt et quatre (24) satellites GPS sont placés en orbite dans l’espace, et couvrent la terre entière. Ils enregistrent un ensemble de données et différents autres paramètres qui seront retransmis aux différents boitiers. Les satellites GPS localisent la position des modules au sol ; à travers le lien de communication, ils la transmettent au logiciel de pistage en trois dimensions (latitude, longitude et altitude).

Les appareils GPS reçoivent des signaux des satellites, permettant au détenteur d’un module de déterminer des emplacements. Leur précision varie de 3 à 15 mètres.

A2- Types de dispositifs GPS offerts dans le marché.

Les systèmes GPS se déclinent en différentes versions, conçues spécialement pour adapter le produit aux besoins du marché, mais surtout faciliter sont utilisation par la grande majorité des réquisitionnaires. On retrouve donc selon la taille du boitier :

  • Les GPS à piles et portables : de taille très modestes, ils sont moins encombrants, mobiles et donc économiques.
  • Les GPS semi-fixes : Ils utilisent une alimentation à pile ou externe à 12V. Facilement démontables sur leurs supports, ils peuvent être fixés ailleurs. Leur envergure est plus importante que les GPS à piles et ils sont dotés de plus de fonctions.
  • Les GPS fixes : leur envergure est encore plus importantes que les précédents (écran et boutons plus grands, plus de fonctions). Ils sont fixés en un endroit de façon permanente.

B- Le système GPS dans la localisation automatique de véhicules

En matière de logistique des transports, les fonctions du système GPS sont exploitées et couplées à un système de localisation automatique des véhicules (LAV) de transport.

B1- Les composantes  du système LAV

Le système de localisation automatique des véhicules se compose des éléments suivants :

  • Un module de localisation placé dans le véhicule de transport et muni de la technologie GPS;
  • Un module de suivi des véhicules à distance, muni d’un logiciel de pistage et d’une carte géographique ;
  • Un lien de communication (en général un réseau de données sans-fil) entre le module de localisation (véhicule) et le module de suivi (géré par un opérateur).

Le module de localisation placé dans le véhicule de transport contient :

  • Un récepteur GPS. Sont rôle est de déterminer le positionnement géographique du véhicule (latitude, longitude et altitude) ;
  • Un raccordement à divers systèmes de détection notamment, le contrôle d’intrusion dans le véhicule, les capteurs de températures dans les caisses frigorifiques, les détrompeurs ou systèmes anti erreur (signal de dépassement de la vitesse maximum autorisée, système anti démarrage…)
  • Un boitier de sauvegarde qui enregistre les signaux de détection et différents autres paramètres tels que la date du jour, l’heure, la vitesse du véhicule, les nombres et durées des arrêts ;
  • Un émetteur / récepteur qui permet de communiquer avec le module de pistage des véhicules placé à distance.

Grace à la planification et au réglage des paramètres dans le module de localisation, l’opérateur de suivi peut définir les circonstances dans lesquelles un véhicule en circulation transmettra un signal au centre de suivi.

Le module de pistage (module de suivi) contient :

  • Un émetteur / récepteur cellulaire qui permet de communiquer avec le module de localisation des véhicules.
  • Un logiciel qui associe les données de positionnement des véhicules fournies par la technologie GPS à une carte géographique.

B2- Fonctionnement du système LAV

Pour assurer efficacement la localisation automatique des véhicules de transport ; les modules de localisation et de pistage doivent tous les deux être situés à des zones couvertes à la fois par le GPS et par le moyen de transmission choisi.

Les positions du véhicule en circulation sont déterminées grâce à la technologie GPS du module de localisation, puis transmises au module de pistage qui affichera l’information sur une carte digitalisée. Les deux modules communiquent grâce à un réseau de données sans-fil (GSM/cellulaire, système radio, communication par satellite). A partir du même réseau, les chauffeurs des véhicules en circulation peuvent communiquer avec l’opérateur de suivi situé dans les bureaux de la compagnie de transport.

Scroll to top